19 février 2016

Pas à pas : Tyranides des glaces Part.1

Bonjour,

Comme le titre de l'article le suggère, je vais réaliser un pas à pas sur la peinture de mes " Tyranides des glaces" et ceci en plusieurs parties.
Vous allez retrouver dans cette suite d'articles, le matos utilisé, la peinture utilisée, et la méthode pour réaliser le schéma, tout ceci avec des photos pour chaque étape importante.

Commençons donc par le matos, vous aurez besoin :

- D'un aérographe double action + compresseur (buse 0.2 mais je pense qu'avec du 0.4 c'est gérable)
- De pinceaux (perso j'utilise les tailles suivantes : 0/4, 1 et 2 Raphaël série : 8404)
- D'une bombe de sous couche noire (Prince August en ce qui me concerne)
- De peinture (Pour ma part PA Air et GW)
- D'une figurine de Tyranide (ou autre c'est à vous de voir... :D)
- Heu... de patience peut être... :p

Ce pas à pas sera réalisé avec un Tervigon Tyranide, il sera peint avec la même méthode que le Hive Tyrant utilisé pour le CCCP Warmania.

Pour rappel :



Je précise, que je suis loin d'être un spécialiste de l'aérographe, que je vais essayer de ne pas raconter n'importe quoi dans ce pas à pas, si toutefois c'était le cas, vos commentaires pour me remettre dans le droit chemin seront les bienvenues...

Maintenant, je vais répondre à une question que certains se poseront peut être, mais pourquoi tu fais ça Rhana??

La réponse est simple, à mes débuts avec un aéro, j'ai galéré pour beaucoup de choses, pression du compresseur, dilution de la peinture et tout simplement méthode pour peindre avec l'objet, ont voit très souvent de belle peinture de figurines réalisé à l'aéro, mais je trouve que souvent c'est la croix et la bannière pour obtenir des infos claires et précises sur le comment du pourquoi.
Alors certes, ce "pas à pas" n'a pas vocation à vous apprendre à peindre avec un aéro, mais j'espère qu'il vous sera utile pour comprendre quelques trucs si vous voulez réaliser un schéma de ce type sur un Tyranide.
Si des questions vous viennent n'hésitez pas à les poser en commentaire, je tacherais d'y répondre du mieux que je peux.

C'est parti :

Une fois la figurine montée, on la sous couche en noir.
Vérifiez bien que le gris du plastique n'est visible nul part, car la sous couche noire sera aussi la base de l'ombrage, si on aperçois le gris par endroit ça risque de casser l'effet.
Rien ne vous empêche de passer un coup d'aéro dans les recoins difficilement accessible avec de la peinture noire pour compléter la sous couche.
Je vous épargne les photos pour cette phase, j'estime que celui qui s'attaque à l'aéro à les bases suffisante pour sous coucher une figurine correctement, si tel n'était pas le cas, je vous suggère de quitter cette page dès maintenant et suivre un tuto sur le sous-couchage de figurines ;)

Une fois cette étape importante réalisée, on attaque ce que l'on appel le pré-shading ou pré-ombrage en français...
Sur une sous couche noire comme dans notre cas, on va en fait mettre en évidence les lumières de la figurine avec de la peinture blanche, ce qui de ce fait, fera ressortir les ombres.
Pour ce faire on pulvérise de la peinture blanche sur les zones les plus exposées à la lumière en inclinant l'aéro à 45° (environ hein, c'est pas une science exacte et ça dépend surtout du rendu que l'on veut obtenir) puis en zénithale histoire de bien mettre en lumière les parties les plus exposées. (je reviendrai sur la dilution etc... un peut plus loin.)

P.S : Sur une sous couche plus clair, on marquera au contraire les ombres avec une peinture plus foncé, on se concentrera principalement sur les parties les moins exposées à la lumière, mais ça ne nous concerne pas directement ici, donc je ne m'attarde pas plus que ça dessus, sachez simplement que c'est une autre façon de faire...

Une photo pour mettre en lumière la théorie du dessus :



Pour ce schéma, on s’occupe de la peau du Tyranide, les carapaces et griffes... seront traitées au pinceau ultérieurement, donc inutile de faire du "pré-shading" dessus.

Pour cette étape, j'utilise du Blanc PA Air, dilué avec le diluant Prince August Air.
La dilution est de l'ordre de 1 part de peinture pour 2 ou 3 de diluant inutile de diluer plus pour cette étape.
La pression du compresseur et sur 1,8 bar. (elle y restera d'ailleurs quasi tout le temps)

D'autres photos :




Pourquoi faire du pré-shading me direz vous?
C'est une bonne question, le travail à l'aéro c'est en fait une succession de voile de peinture que l'ont dépose sur la figurine, ce qui donne un effet de dégradé par la transparence, le pré-shading sert donc à accentuer les lumières et les ombres pour les prochaines étapes, dans le prochain article on pulvérisera du bleu bien dilué sur la peau du Tervigon, et vous verrez que le blanc de cette étape donnera de la lumière au bleu et le noir accentuera les ombres de celui-ci, ceci grâce à la succession de fines couches de peinture que l'aérographe dépose à chaque passage.

Voilà donc pour cette première partie, si vous avez des questions, des suggestions etc... exprimez vous dans les commentaires, je répondrai du mieux que je le pourrais.



12 commentaires:

LuciusForge a dit…

Une vidéoooooooooooo mec !

Max Rhanarion a dit…

Je n'aime pas les vidéos, certes pour les tutos ça peut être bien pratique, mais d'une jai rien pour en faire une correcte, je n'y connais rien en montage et pour un "pas à pas" je trouve mieux les photos.
Sinon tu trouve ça comment?
Ça peut servir à un débutant ou pas?
Je dis de la merde ou pas?

hiroshi a dit…

Et bien je réponds à ta question directement car j'ai un aéro qui s'impatiente sur mon Workbench et j'ose toujours pas m'en servir par peur de tout foirer. Je vais donc suivre ton pas à pas avec un grand intérêt ^^.

Max Rhanarion a dit…

Merci Hiroshi content que ce soir utile, si tu as des questions n'hésite pas.

Jean Bouckenheimer a dit…

Tout pareil, j'ai un aero depuis plus de deux ans et je n'ai toujours pas osé m'y mettre! Ça me donnera des idées!

LuciusForge a dit…

Alors niveau matos t'as quand même un appareil photo que je rêverais d'avoir pour faire de la vidéo ^^ Après pour l'envie et le montage c'est une autre paire de manchette et je comprends. L'avantage de la vidéo je trouve, c'est de montrer le geste. Et le geste à l'aéro c'est super important.

Sinon niveau pression je suis souvent en dessous (de 1 à 1.5) mais je ne suis pas foutu de savoir si c'est mieux ou moins bien donc je me garderais de donner des conseils à ce niveau :)

J'ajouterai qu'au niveau du pre-shading, qu'après avoir mis ton blanc, pratiquement aucune zone ne demeure en noir. Le voilage au blanc va permettre de faire des dégradés de gris jusqu'au blanc pur. Le but c'est pas de prendre une bombe et de pschitter du blanc sur du noir. C'est déjà travaillé dans la profondeur à ce niveau avec beaucoup de doigté (ce qu'une bombe ne permet pas, même si le rendu de la technique est sympa).

Perso avant je pschittais mon blanc à 45° et basta, le résultat était sympa mais à l'étape suivante le rendu pas fou-fou. La je pschittes très légèrement les ombres et plus je vais vers les lumières, plus j'insiste jusqu'à aller au blanc pur. Les transitions sont assez fortes mais ça donne du contraste. Et je trouve que ça rend mieux. C'est ce que tu as fait (on le voit bien en photo) mais c'est difficile à expliquer je trouve d'où mon "vidéoooo" ^^).

Bref j'ai hâte de voir la suite. Je pense qu'on travaille de manière similaire, mais comme toujours, t arrives à des choses plus belles que moi *déprime*

LuciusForge a dit…

Du ocup tu me donnes envie de faire une vidéo sur le sujet :p

Max Rhanarion a dit…

Merci :)

Disons aussi que dans ce cas précis, le pré-shading sert surtout pour marquer les lumières, plus que pour autre chose, limite le bleu que j'ajoute dans la seconde partie je pourrais le faire direct sans pré-shading, mais ça aide à avoir un truc plus clean.

Brauwan a dit…

J'ai pas (encore d'aéro) mais l'idée de ton pas à pas est plaisante, je lis quand même juste pour me faire baver, merci !

Max Rhanarion a dit…

Mais de rien, j'espère que ça te donnera envie ;)

Brauwan a dit…

après les avoir tous lu (enfin jusqu'au denier sorti), c'est vrai que ça donne envie. Mais faut faire les choses dans l'ordre, j’attends d'avoir déjà suffisamment de temps à accorder aux figs ^^

Max Rhanarion a dit…

Oui, l'élément clé avec l'aéro et la peinture en général, c'est la patience, il ne faut pas se précipiter, sinon ça ne donne rien de bon...
Ceci dit je suis à la bourre pour la suite du programme.