21 février 2016

Pas à pas : Tyranides des glaces Part.2

Bonjour,

Si vous n'avez pas lu le premier article c'est par ici : Part.1.

Pour cette seconde partie, nous allons nous occuper de la couche de base, celle-ci sera réalisé à base de bleu clair PA Air pour les lumières, et de Bleu acier PA Air pour les ombres.

Les peintures sont bien diluées, je dirai une part de peinture pour trois ou quatre de diluant, environ, la dilution c'est une affaire de goût, certains dilue beaucoup à l'aéro d'autre moins c'est à vous de voir le bon compromis qui vous convient, ce que je donne ici n'est qu'indicatif.

On commence donc par les lumières, avec le bleu clair PA Air :





On insiste bien sur les endroits les plus exposés à la lumière, beaucoup moins sur les endroits à l'ombre de celle-ci.
Vous pouvez remarquer la différence de bleu grâce au pré-shading que l'ont à fait dans la première partie.

Le bleu est bien vif sur le haut de la figurine (à l'endroit du blanc) et plutôt sombre sur les parties ombragées (où c'était resté noir).
Nous allons encore accentuer ce phénomène en ombrant avec un bleu foncé les parties les plus ombragées.

Alors, c'est en gros à partir d'ici que ça commence à devenir un petit peu plus compliqué, rassurez vous, ce n'est pas insurmontable, loin de là, juste que à partir de maintenant il va falloir être un peu plus précis avec l'aérographe, jusqu'ici en gros nous faisions du "zénithale" sans vraiment nous occuper de la précision, les étapes suivantes permettant de "recouvrir" les erreurs...

En ombrant dans cette prochaine étape, il faudra être prudent et ne pas recouvrir le bleu clair, sinon, comme vous vous en doutez, vous allez vous retrouver avec des "ombres" en lieu et place des lumières, ce qui cassera complètement l'effet souhaité.

Pour cette étape, je laisse la pression à 1,8 bar, par contre, je suis beaucoup plus "souple" avec la gâchette de l'aéro, je limite le débit d'air en n'appuyant pas à fond et je tir progressivement dessus pour envoyer la peinture selon les besoins. Voilà pourquoi il est important d'avoir un aérographe double actions, sans quoi ceci est impossible. (c'est un coup à prendre, et ça viendra avec la pratique ;))

Le résultat de l'opération en photo :

Un gros plan sur un bras, pour vous montrer plus précisément le résultat que l'ont doit obtenir.



Donc là, tout le dessous de l'avant bras à été ombré, l'intérieur du coude très légèrement et également au dessus du biceps.



C'est moins visible sur cette photo, la lumière artificielle des lampes et le fond "carton" faisant que ombres naturelles et ombres peintes se confondent, en même temps, si tel n'était pas le cas, il y aurait un problème dans ma façon de faire...




Sur cette dernière photo, j'ai mis une feuille blanche en dessous pour que la lumière se réverbe et casse les ombres naturelle, on voit distinctement les ombres peinte sous les bras.

Voilà, c'est la fin de cette seconde partie, si vous avez des questions, n'hésitez pas à poster en commentaire, j'y répondrais le mieux et le plus rapidement possible.








4 commentaires:

Fab Archi a dit…

Merci pour ce tuto à suspense :-D

Plus sérieusement, quand je vois le résultat avec l'aero ca donne envie d'en acheté un, j'ai juste peur du temps que l'on passe pour l'entretien, je me connais ca risque d'être la cause de le le laisser au fond d'une boite.

Max Rhanarion a dit…

Salut Archi,
Effectivement, le nettoyage prend un certain temps, mais avec les bons outils pour faire et un peu de pratique ça demande une petite dizaine de minutes guěre plus :)

LuciusForge a dit…

Même moins que ça. c'est surtout un coup de main à prendre.

Max Rhanarion a dit…

Parfaitement :)