24 février 2016

Pas à pas : Tyranides des glaces Part.3

Bonjour,

Voilà donc la troisième partie de ce pas à pas pour réaliser un Tyranides des glaces.
Le dernier ne traitant que de l'Aérographe (oui oui, on ne va pas tarder à reprendre les pinceaux :))

Les parties précédentes:
La première partie : Partie 1
La seconde partie : Partie 2

Lors de la seconde partie, nous nous étions arrêtés à l'ombrage.
Dans cette partie, nous allons reprendre les lumières afin de lui donner sa couleur de peau finale.

On commence donc avec un mélange de 2 parts de bleu clair PA Air pour 1 part de blanc PA air.
On pulvérise doucement en évitant de repeindre les ombres peintes précédemment et on évite également les creux, pour laisser la couche précédente apparaître.



La différence est légère par rapport à l'étape précédente, mais perceptible tout de même, c'est une couche de transition entre le plus foncé et le plus clair, au final ça donnera un beau dégradé (enfin j'espère^^)


A ce stade, la peinture est bien diluée, 1 part de peinture pour environ 4 de diluants, la pression reste à 1,8 bar, et on y va doucement sur le débit d'air avec la gâchette de l'aéro, sinon pattes d'araignée et coulures vont saccager le travail... et vous n'avez pas envie que ça arrive^^

Etape suivante, en gros, la même qu'au dessus, mais avec du blanc PA Air et une ou deux gouttes de bleu clair PA Air, pour casser le blanc.
On pulvérise toujours en laissant les couleurs de l'étape précédente apparaître, ce qui signifie que l'on travaille de plus en plus fin, l'aérographe à ce stade est à environ 4 ou 5 centimètres de la figurine, donc je le répète doucement sur la gâchette, les "pattes d'araignée" arrivent vite dans ces conditions.
Vous avez la possibilité de baisser un peu la pression du compresseur 1,2 bar environ, ça limitera les risque, mais ne baisser pas de trop, sinon l'aéro va crachoter et c'est guère mieux que les coulures...





Voilà en gros le rendu que vous devez obtenir à la fin de cette étape.

La troisième et dernière étape de cette cession consiste à déposer un peu de blanc pur sur les parties les plus exposées à la lumière.
Encore une fois prudence, les conseils du dessus s'appliquent également et il faut être très précis, l'aéro se tient à environ 2 centimètres de la figurine.




Voilà donc la peau du Tervigon terminée tout du moins avec l'aéro, le travail au pinceau va pouvoir commencer.
Nous reviendrons sur l'aérographe pour la peinture des grosses griffes, mais le gros du travail est fait (et sans doute le plus dur avec :p).

Donc pour la prochaine cession, on posera la couleur de base au pinceau sur les griffes et on en terminera avec l'aéro une bonne fois pour toute, ensuite, on attaquera les plaques de chitine.

2 commentaires:

LuciusForge a dit…

Très sympathique et instructif :). J'ai hâte de voir ce que va donner le travail au pinceau :)

Max Rhanarion a dit…

Merci, la suite arrive :)