24 février 2016

Pas à pas : Tyranides des glaces Part.3

Bonjour,

Voilà donc la troisième partie de ce pas à pas pour réaliser un Tyranides des glaces.
Le dernier ne traitant que de l'Aérographe (oui oui, on ne va pas tarder à reprendre les pinceaux :))

Les parties précédentes:
La première partie : Partie 1
La seconde partie : Partie 2

Lors de la seconde partie, nous nous étions arrêtés à l'ombrage.
Dans cette partie, nous allons reprendre les lumières afin de lui donner sa couleur de peau finale.

On commence donc avec un mélange de 2 parts de bleu clair PA Air pour 1 part de blanc PA air.
On pulvérise doucement en évitant de repeindre les ombres peintes précédemment et on évite également les creux, pour laisser la couche précédente apparaître.



La différence est légère par rapport à l'étape précédente, mais perceptible tout de même, c'est une couche de transition entre le plus foncé et le plus clair, au final ça donnera un beau dégradé (enfin j'espère^^)


A ce stade, la peinture est bien diluée, 1 part de peinture pour environ 4 de diluants, la pression reste à 1,8 bar, et on y va doucement sur le débit d'air avec la gâchette de l'aéro, sinon pattes d'araignée et coulures vont saccager le travail... et vous n'avez pas envie que ça arrive^^

Etape suivante, en gros, la même qu'au dessus, mais avec du blanc PA Air et une ou deux gouttes de bleu clair PA Air, pour casser le blanc.
On pulvérise toujours en laissant les couleurs de l'étape précédente apparaître, ce qui signifie que l'on travaille de plus en plus fin, l'aérographe à ce stade est à environ 4 ou 5 centimètres de la figurine, donc je le répète doucement sur la gâchette, les "pattes d'araignée" arrivent vite dans ces conditions.
Vous avez la possibilité de baisser un peu la pression du compresseur 1,2 bar environ, ça limitera les risque, mais ne baisser pas de trop, sinon l'aéro va crachoter et c'est guère mieux que les coulures...





Voilà en gros le rendu que vous devez obtenir à la fin de cette étape.

La troisième et dernière étape de cette cession consiste à déposer un peu de blanc pur sur les parties les plus exposées à la lumière.
Encore une fois prudence, les conseils du dessus s'appliquent également et il faut être très précis, l'aéro se tient à environ 2 centimètres de la figurine.




Voilà donc la peau du Tervigon terminée tout du moins avec l'aéro, le travail au pinceau va pouvoir commencer.
Nous reviendrons sur l'aérographe pour la peinture des grosses griffes, mais le gros du travail est fait (et sans doute le plus dur avec :p).

Donc pour la prochaine cession, on posera la couleur de base au pinceau sur les griffes et on en terminera avec l'aéro une bonne fois pour toute, ensuite, on attaquera les plaques de chitine.

21 février 2016

Pas à pas : Tyranides des glaces Part.2

Bonjour,

Si vous n'avez pas lu le premier article c'est par ici : Part.1.

Pour cette seconde partie, nous allons nous occuper de la couche de base, celle-ci sera réalisé à base de bleu clair PA Air pour les lumières, et de Bleu acier PA Air pour les ombres.

Les peintures sont bien diluées, je dirai une part de peinture pour trois ou quatre de diluant, environ, la dilution c'est une affaire de goût, certains dilue beaucoup à l'aéro d'autre moins c'est à vous de voir le bon compromis qui vous convient, ce que je donne ici n'est qu'indicatif.

On commence donc par les lumières, avec le bleu clair PA Air :





On insiste bien sur les endroits les plus exposés à la lumière, beaucoup moins sur les endroits à l'ombre de celle-ci.
Vous pouvez remarquer la différence de bleu grâce au pré-shading que l'ont à fait dans la première partie.

Le bleu est bien vif sur le haut de la figurine (à l'endroit du blanc) et plutôt sombre sur les parties ombragées (où c'était resté noir).
Nous allons encore accentuer ce phénomène en ombrant avec un bleu foncé les parties les plus ombragées.

Alors, c'est en gros à partir d'ici que ça commence à devenir un petit peu plus compliqué, rassurez vous, ce n'est pas insurmontable, loin de là, juste que à partir de maintenant il va falloir être un peu plus précis avec l'aérographe, jusqu'ici en gros nous faisions du "zénithale" sans vraiment nous occuper de la précision, les étapes suivantes permettant de "recouvrir" les erreurs...

En ombrant dans cette prochaine étape, il faudra être prudent et ne pas recouvrir le bleu clair, sinon, comme vous vous en doutez, vous allez vous retrouver avec des "ombres" en lieu et place des lumières, ce qui cassera complètement l'effet souhaité.

Pour cette étape, je laisse la pression à 1,8 bar, par contre, je suis beaucoup plus "souple" avec la gâchette de l'aéro, je limite le débit d'air en n'appuyant pas à fond et je tir progressivement dessus pour envoyer la peinture selon les besoins. Voilà pourquoi il est important d'avoir un aérographe double actions, sans quoi ceci est impossible. (c'est un coup à prendre, et ça viendra avec la pratique ;))

Le résultat de l'opération en photo :

Un gros plan sur un bras, pour vous montrer plus précisément le résultat que l'ont doit obtenir.



Donc là, tout le dessous de l'avant bras à été ombré, l'intérieur du coude très légèrement et également au dessus du biceps.



C'est moins visible sur cette photo, la lumière artificielle des lampes et le fond "carton" faisant que ombres naturelles et ombres peintes se confondent, en même temps, si tel n'était pas le cas, il y aurait un problème dans ma façon de faire...




Sur cette dernière photo, j'ai mis une feuille blanche en dessous pour que la lumière se réverbe et casse les ombres naturelle, on voit distinctement les ombres peinte sous les bras.

Voilà, c'est la fin de cette seconde partie, si vous avez des questions, n'hésitez pas à poster en commentaire, j'y répondrais le mieux et le plus rapidement possible.








19 février 2016

Pas à pas : Tyranides des glaces Part.1

Bonjour,

Comme le titre de l'article le suggère, je vais réaliser un pas à pas sur la peinture de mes " Tyranides des glaces" et ceci en plusieurs parties.
Vous allez retrouver dans cette suite d'articles, le matos utilisé, la peinture utilisée, et la méthode pour réaliser le schéma, tout ceci avec des photos pour chaque étape importante.

Commençons donc par le matos, vous aurez besoin :

- D'un aérographe double action + compresseur (buse 0.2 mais je pense qu'avec du 0.4 c'est gérable)
- De pinceaux (perso j'utilise les tailles suivantes : 0/4, 1 et 2 Raphaël série : 8404)
- D'une bombe de sous couche noire (Prince August en ce qui me concerne)
- De peinture (Pour ma part PA Air et GW)
- D'une figurine de Tyranide (ou autre c'est à vous de voir... :D)
- Heu... de patience peut être... :p

Ce pas à pas sera réalisé avec un Tervigon Tyranide, il sera peint avec la même méthode que le Hive Tyrant utilisé pour le CCCP Warmania.

Pour rappel :



Je précise, que je suis loin d'être un spécialiste de l'aérographe, que je vais essayer de ne pas raconter n'importe quoi dans ce pas à pas, si toutefois c'était le cas, vos commentaires pour me remettre dans le droit chemin seront les bienvenues...

Maintenant, je vais répondre à une question que certains se poseront peut être, mais pourquoi tu fais ça Rhana??

La réponse est simple, à mes débuts avec un aéro, j'ai galéré pour beaucoup de choses, pression du compresseur, dilution de la peinture et tout simplement méthode pour peindre avec l'objet, ont voit très souvent de belle peinture de figurines réalisé à l'aéro, mais je trouve que souvent c'est la croix et la bannière pour obtenir des infos claires et précises sur le comment du pourquoi.
Alors certes, ce "pas à pas" n'a pas vocation à vous apprendre à peindre avec un aéro, mais j'espère qu'il vous sera utile pour comprendre quelques trucs si vous voulez réaliser un schéma de ce type sur un Tyranide.
Si des questions vous viennent n'hésitez pas à les poser en commentaire, je tacherais d'y répondre du mieux que je peux.

C'est parti :

Une fois la figurine montée, on la sous couche en noir.
Vérifiez bien que le gris du plastique n'est visible nul part, car la sous couche noire sera aussi la base de l'ombrage, si on aperçois le gris par endroit ça risque de casser l'effet.
Rien ne vous empêche de passer un coup d'aéro dans les recoins difficilement accessible avec de la peinture noire pour compléter la sous couche.
Je vous épargne les photos pour cette phase, j'estime que celui qui s'attaque à l'aéro à les bases suffisante pour sous coucher une figurine correctement, si tel n'était pas le cas, je vous suggère de quitter cette page dès maintenant et suivre un tuto sur le sous-couchage de figurines ;)

Une fois cette étape importante réalisée, on attaque ce que l'on appel le pré-shading ou pré-ombrage en français...
Sur une sous couche noire comme dans notre cas, on va en fait mettre en évidence les lumières de la figurine avec de la peinture blanche, ce qui de ce fait, fera ressortir les ombres.
Pour ce faire on pulvérise de la peinture blanche sur les zones les plus exposées à la lumière en inclinant l'aéro à 45° (environ hein, c'est pas une science exacte et ça dépend surtout du rendu que l'on veut obtenir) puis en zénithale histoire de bien mettre en lumière les parties les plus exposées. (je reviendrai sur la dilution etc... un peut plus loin.)

P.S : Sur une sous couche plus clair, on marquera au contraire les ombres avec une peinture plus foncé, on se concentrera principalement sur les parties les moins exposées à la lumière, mais ça ne nous concerne pas directement ici, donc je ne m'attarde pas plus que ça dessus, sachez simplement que c'est une autre façon de faire...

Une photo pour mettre en lumière la théorie du dessus :



Pour ce schéma, on s’occupe de la peau du Tyranide, les carapaces et griffes... seront traitées au pinceau ultérieurement, donc inutile de faire du "pré-shading" dessus.

Pour cette étape, j'utilise du Blanc PA Air, dilué avec le diluant Prince August Air.
La dilution est de l'ordre de 1 part de peinture pour 2 ou 3 de diluant inutile de diluer plus pour cette étape.
La pression du compresseur et sur 1,8 bar. (elle y restera d'ailleurs quasi tout le temps)

D'autres photos :




Pourquoi faire du pré-shading me direz vous?
C'est une bonne question, le travail à l'aéro c'est en fait une succession de voile de peinture que l'ont dépose sur la figurine, ce qui donne un effet de dégradé par la transparence, le pré-shading sert donc à accentuer les lumières et les ombres pour les prochaines étapes, dans le prochain article on pulvérisera du bleu bien dilué sur la peau du Tervigon, et vous verrez que le blanc de cette étape donnera de la lumière au bleu et le noir accentuera les ombres de celui-ci, ceci grâce à la succession de fines couches de peinture que l'aérographe dépose à chaque passage.

Voilà donc pour cette première partie, si vous avez des questions, des suggestions etc... exprimez vous dans les commentaires, je répondrai du mieux que je le pourrais.



5 février 2016

Zombicide Black Plague

Bonjour,

En passant chez mon dealer de figs habituel, je suis tombé nez à nez avec une belle boite de Zombicide Black Plague, bah vous ne devinerez jamais quoi, elle a atterri directement dans mon panier... promis je n'ai rien fait, elle est venue toute seule... (Ma femme ne m'a pas cru allez comprendre...).



Enfin bref, le soir même, je fais une petite partie (scénario d'initiation avec mon grand de 8 ans), ça roule bien, les mécaniques sont semblables au grand frère moderne à part quelques changements.
Je n'ai pas testé les Nécromanciens indisponible dans cette quête.



Les figs sont vraiment superbe, surtout les survivants, c'est clairement un cran au dessus par rapport à la version contemporaine, par contre les zombies sont du même niveau (amplement suffisant pour du plateau), le matos en général est excellent.

Les supports plastique qui servent de tableau de bord aux joueurs sont vraiment un plus, perso j'adhère.

Donc après cette première partie, je n'ai envie que d'une chose, remettre le couvert, et je crois que mon garçon n'attend que ça aussi, c'est les vacances ce soir pour lui, et je crois bien que je vais déjà ressortir la grosse boite :)

3 février 2016

Des socles... et des figurines

Bonjour,

Rien de bien extraordinaire aujourd'hui, juste un petit visu sur (encore) un autre projet.
Je suis tomber l'autre jour (comme par hasard...) sur une boite de Skorne pour le jeu Hordes, le frangin bestiale de Warmachine.
En fait, plus qu'une boite, c'était un pack avec le livre de règles couverture rigide + le battlegroup Skorne pour 47€... en gros le battlegroup est gratos donc comme vous vous en doutez, j'ai lamentablement craqué...

Le temps de monter tout ça et de préparer les socles dont voici les photos :



Les deux de droite n'ont pas la même couleur que ceux de gauche, car la colle PVA n'est pas sèche ;)



Les figurines... alors, premièrement, les lignes de moulage, c'est vraiment galère et souvent mal placées, de plus, le montage des deux Cyclops Savage, comment dire... mais quelle merde à monter, surtout au niveau des bras, oui, car c'est en trois partie, bras gauche, bras droit et l'épée avec les deux mains dessus... autant vous dire qu'un bras supplémentaire (pour moi hein, pas pour la fig) n'aurait pas été de trop!!!
Ensuite, une fois montées ces figs méritent d'être retouchées à la GS, et pas qu'un peu, des trous au niveau des jointures de plusieurs millimètres parfois, le pire étant (encore) au niveau des Cyclops à la jointure des épaules...
Bref, si ce fut chiant à monter, les figs sont vraiment belles et j'ai hâte de les mettre en peinture, je ne suis pas encore sûr du schéma, mais je pense que la version "officielle" sera retenue.

Autre projet, remettre le design du blog au goût du jour, j'y pense sérieusement depuis quelques jours, reste à trouver un peu de temps pour m'y mettre